Surjeteuse Toyota : la qualité japonaise

Il est important de laisser parfois son talent s’exprimer. Cela passe par des actions, des gestes, des mouvements. Il faut donc prendre par des essais pour mesurer la grandeur de son don personnel. Dans le monde de couture, les passionnés doivent approcher la machine à coudre pour savoir le degré de leur imagination, l’étendue de leur créativité. En ce qui concerne les machines, il y a de nos jours divers modèles comme la surjeteuse Toyota qui est très admirée.

Top 5 des meilleures surjeteuses en 2021

Top #1
BROTHER M343D Surjeteuse, Acier Inoxydable, Blanc, 34 x 32 x 33 cm
  • Plan de travail extra-plat avec éclairage LED "lumière du jour" pour un vrai confort.
  • Bras libre pour les pièces tubulaires (manches, bas de pantalon, )...
  • Système d'enfilage simplifié par code couleurs
  • Couteau escamotable
  • Différentiel réglable assurant un entraînement des tissus. Surjets parfaits sur tout type de matière (extensible, tricoté ou fin).
Top #2
Singer 6935153301046 – 14hd854 Pfaff Machine à Coudre
  • Coque plus rigide.
  • Mécanisme renforcé.
  • 2, 3 et 4 fils.
  • Avec différentiel.
  • Bras libre.
Top #3
Singer 14SH 654
  • Convient aussi bien pour la coupe que pour la couture, avec 5 points différents.
  • Support pour 3 / 4 bobines.
  • Entraînement différentiel.
  • Couteau supérieur amovible.
  • Coutures droites et décoratives.
Promo : 26% moins cher !Top #4
Juki MO-654DEN Surjeteuse 3/4 Fils, Métal, Blanche, 34 x 27 x 30 cm
  • Surjeteuse Juki 2/3/4 Fils à blocs de tensions industriels
  • Différentiel ajustable, roulotté automatique 2 ou 3 fils (convertisseur fourni). Vitesse de couture : Max. 1500 tours
  • Éclairage LED plate nouvelle génération de très haute qualité
  • Réglage de pression, réglages précis des tensions de type industriel
  • Couteau supérieur escamotable, couteau inférieur à réglage automatique
Top #5
Pfaff Hobbylock 2.0 Surjeteuse
  • Pfaff hobbylock 2.0 – coudre comme un professionnel. Superbes fonctionnalités et une large sélection de piqûres. La nouvelle surjeteuse Pfaff® HobbylockTM 2.0 est non...
  • Coutures absolument homogènes grâce au transport différentiel. Deux transporteurs dénudés d'affilée pour éviter l'exclusivité : voir les instructions pour ce t-shirt...
  • Avec 15 points pour traiter toutes vous substances rapidement et de manière professionnelle. 1300 points par minute – plus rapide et meilleure, qu'il s'agisse de...

Qu’est-ce qu’une surjeteuse ?

Il faut noter que la surjeteuse est une machine à coudre, mais un peu différente de cette dernière qu’on appelle la piqueuse à plate. Pour plus d’informations, vous pouvez cliquer sur une surjeteuse de la marque Pfaff. Il faut retenir qu’il existe plusieurs types de surjeteuse. Il y a des surjeteuses industrielles et des surjeteuses familiales.

Cet instrument utilise en simultané 3 à 5 bobines. Elle fait un point un peu plus complexe, plus fignolé que la classique machine à coudre. Ce point permet d’enfermer le tissu et de faire des finitions propres. Puisqu’il y a un couteau qui permet de couper le tissu à mesure que la machine essaie de coudre.

L’élasticité des tissus de la horde des mailles (tricot, jersey, molleton etc.) est favorisée par la machine. Les points que propose la machine à surjet ont des utilités spécifiques et diverses. Dans les finitions d’ouvrage, c’est le point de surjet unique qui est généralement utilisé.

Ce dernier permet d’assembler des pièces individuelles bout à bout. En ce qui concerne le double point, il faut dire que c’est une option classique dont disposent la plupart des machines à coudre. Cette fonctionnalité est surtout nécessaire pour effectuer des ourlets de finition ou encore pour travailler les tissus.

Surjeteuse Toyota

Elle est nécessaire pour fixer l’élasticité et permettre l’assemblage de deux pièces. Ce point de surjet à double fil permet aussi de coudre efficacement le laçage sur les sous-vêtements. Le triple point, quant à lui, sert à enjoliver et décorer les bords d’un ouvrage. Il est très utilisé dans l’assemblage de matériaux tissés ou tricotés.

Il faut noter qu’un point de surjet à trois fils facilite aussi la création d’ourlets roulottés très restreints. En outre, le point de surjet à quatre fils est en revanche pratique pour faire ou coudre des parties difficiles à atteindre par une machine classique ou standard.

Ce point assure une parfaite finition tout en préservant la flexibilité du tissu. Seuls certains modèles de machines à surjet peuvent faire des points de surjet à cinq fils. Il vous faut prendre cette surjeteuse si vous avez besoin d’effectuer des points vraiment sûrs sur vos ouvrages. Puisque ce type de point est fait d’un point de chaînette réalisé par deux fils.

Il est suivi simultanément d’un point de surjet triple. La conciliation de tous ces points est très pratique pour réunir les tissus rigides comme le denim ou pour maintenir la souplesse d’un tissu éponge.

Vous vous demandez certainement donc s’il faut finalement remplacer la surjeteuse par la machine à coudre, vu ses diverses qualités impressionnantes. Eh bien, Non ! Penser qu’une surjeteuse suffit largement parce qu’elle permet d’assembler deux tissus entre eux et favorise des finitions propres, est une grande erreur.

Il faut retenir qu’une surjeteuse est conçue pour assembler, c’est-a-dire coudre deux épaisseurs ensemble, des matières très élastiques et non chaine et trame, des tissus raides. Sur ce, la surjeteuse est un complément de la machine à coudre.

Quelle est la différence entre la machine à coudre et la surjeteuse ?

Il faut d’abord notifier que la différence se trouve au niveau des rôles. Une sert à coudre, il s’agit bien de la machine à coudre. Une autre permet d’améliorer et d’effectuer des finitions, c’est la surjeteuse. Cependant, plusieurs autres éléments les caractérisent et donc les différencient.

Par exemple, au niveau de la vitesse, une surjeteuse fait le point de chaînette en un seul et unique passage. Il faut donc dire qu’il existe une certaine rapidité chez cet instrument. En une seule fois, toute une série de points, même complexes, se font simultanément. Par contre, la machine à coudre doit faire plusieurs passages avec son aiguille unique et sa seule bobine de file.

De plus, la machine à coudre ne permet pas de surfiler sans demander de replier d’abord le tissu Il faut faire un rabat du même nombre de centimètres et mettre en place les aiguilles pour que cela fasse joli. C’est donc une opération qui nécessite de la patience. Il faut donc dire qu’avoir une machine à coudre est une bonne chose, mais acheter une surjeteuse aussi vous garantit une plus vite concrétisation de vos diverses créations.

Toyota, qu’est-ce que c’est ?

Toyota est un constructeur automobile originaire du Japon. En 2017, il devient le premier constructeur automobile mondial pour ses performances financières devant les grandes marques comme Daimler et Volkswagen.

Il s’agit donc d’une marque japonaise qui, en 202+12, a déjà annoncé avoir dépassé la barre des 200 millions de véhicule produit dans le monde entier depuis sa naissance en 1935. Soit donc 76 ans et 11 mois. Parmi ces deux cents millions de véhicules, 145,21 millions sont produits au Japon. Le siège de la société se trouve dans la ville de Toyota au Japon. Toutefois, Toyota est aussi une marque de machine à coudre.

D’ailleurs, le premier modèle a été fabriqué sous l’égide de Toyoda Kiichiro, le fondateur même de Toyota Motors Corporation. L’histoire des machines à coudre signées Toyota commence en 1946 avec le lancement du premier modèle. Six ans après, cette marque a produit plus 100.000 unités de ce modèle qui se vendaient partout dans le monde, au Japon, en Chine, en Amérique du Nord etc. Un après, la marque lance sa première machine domestique.

Les qualités fiables et robustes des produits Toyota placeront la marque sur le marché restreint des fabricants de machine à coudre pour particuliers. En 1961, l’entreprise sort la deuxième machine à coudre. Celle-ci est plus compacte, moins puissante et plus légère. C’est un produit spécialement destiné aux débutants et aux apprentis-couturiers.  

Un an plus tard, Toyota remporte le trophée M-Mark du meilleur appareil électroménager design pour les simples particuliers. En 1962, c’est-dire, seulement une quinzaine d’années,  la marque a déjà produit 1 million d’unités.

Contente de ce succès mondial que l’on explique à la fois par la qualité des machines à coudre tout comme par l’expérience de la marque dans le domaine automobile, l’entreprise nippone ouvre donc une première représentation aux Etats-Unis, précisément à New-York.  

Le succès ne s’est pas fait prier avant de venir, car l’implantation de cette entreprise en Amérique a pris la forme d’un grand bureau commercial et d’un show-room où sont exposées les machines à coudre produites au Japon. Le gouvernement nippon félicite Toyota en 1964 et la reconnait comme un pion, un vecteur majeur de l’exportation au Japon.  

En 1965, la société produit sa 1 500 000e machine à coudre. Dans l’optique d’écouler ses produits et de capitaliser sur sa force impressionnante de production, Toyota perce le continent européen et ouvre un bureau commercial en Belgique, précisément à Bruxelles. L’entreprise atteint le chiffre monstrueux de 2 millions d’unités de machines produites en 1968.

Le lancement de plusieurs nouveaux modèles s’est effectué dans les années 1980, dont la machine à coudre assistée par ordinateur conçue à Taïwan. Toyota signe un partenariat stratégique avec AISIN, un autre fabricant de machine à coudre qui devient un fournisseur exclusif. Les machines à coudre Toyota sont aujourd’hui conçues au Japon et en Chine. Elles sont ensuite commercialisées dans le monde entier.

Quelles sont les gammes de surjeteuse de la marque Toyota ?

La marque légendaire Toyota s’illustre à la fois dans le monde des motos, des instruments de musique, des engins maritimes de plaisance et des machines à coudre. Depuis, la gamme Toyota s’est édifiée avec des innovations intéressantes et des machines réputées pour leur fiabilité et leur qualité.

Surjeteuse Toyota

En ce qui concerne la machine à coudre Toyota, vous verrez plusieurs modèles. Il y a de ces machines qui proposent quinze programmes de couture avec trois points droits, deux points zigzag et même  une boutonnière en quatre étapes. L’utilisateur a aussi droit à un point ourlet invisible et à un point de réparation.

Cet instrument est destiné à des travaux de couture très basiques, comme l’ajustement des vêtements et la réparation. Vous trouverez aussi des machines à coudre en noir chromé assorties de touches de gris et de rouge. Ce modèle existe en trois versions ; 15, 26 et 34 programmes.

L’ergonomie ici est le mot puissant de Toyota. Ces instruments sont pensés pour des travaux de base sur des tissus épais comme le jean. Il y a même une fonction super jeans qui s’avère très pratique.

Vous verrez d’autres machines avec 17 points de couture avec un design impressionnant. Ici, vous avez droit à un système d’enfilage simplifié, à un éclairage et une notice sur CD. Toyota dispose encore de nombreux modèles, tous fascinants.

Quelles sont les caractéristiques de la surjeteuse Toyota ?

A l’instar des machines à surjet pfaff et singer, la surjeteuse Toyota est livrée avec un différentiel. Elle permet un surjet en 3-4 fils et pèse dans les 8 kg.  Il est possible de contrôler les points grâce au réglage de longueur et de largeur qu’offre l’instrument.

La longueur de point varie en 1 et 5mm, la larguer de 4 à 6mm. La puissance de son moteur est de 90 watts et sa vitesse est évaluée à 1500 tours/min.  Les boutons de réglage de la tension sont verticaux. L’instrument est simple à enfiler grâce à un schéma simplifié d’enfilage.  

La machine est livrée avec sept accessoires : une pince pour enfiler facilement, 4 cônes de fil blanc pré enfilés pour une immédiate utilisation après déballage, 3 aiguilles de taille 14, 2 aiguilles de taille 11, 4 filet pour garder les fils sur les cônes, une burette d’huile  de 2ml et un tournevis pour remplacer les couteaux.  C’est un instrument qui vous permet de réaliser vos créations, vos toiles, l’enficale etc.

En ce qui concerne les prix, ils varient en fonctions des modèles. Toutefois, vous trouverez des surjeteuses Toyota à 225 €, 400 € et à 650 €. La surjeteuse est une machine qui propose un gain de temps avec une finition rapide. Avec son utilisation souple, parce que l’enfilage des fils de bobine est un peu moins complexe que celui d’autres marques, elle sera très pratique pour tous ceux qui utilisent, même pour la première fois, une surjeteuse.

Top #1
BROTHER M343D Surjeteuse, Acier Inoxydable, Blanc, 34 x 32 x 33 cm
  • Plan de travail extra-plat avec éclairage LED "lumière du jour" pour un vrai confort.
  • Bras libre pour les pièces tubulaires (manches, bas de pantalon, )...
  • Système d'enfilage simplifié par code couleurs
  • Couteau escamotable
  • Différentiel réglable assurant un entraînement des tissus. Surjets parfaits sur tout type de matière (extensible, tricoté ou fin).
Top #2
Singer 6935153301046 – 14hd854 Pfaff Machine à Coudre
  • Coque plus rigide.
  • Mécanisme renforcé.
  • 2, 3 et 4 fils.
  • Avec différentiel.
  • Bras libre.
Top #3
Singer 14SH 654
  • Convient aussi bien pour la coupe que pour la couture, avec 5 points différents.
  • Support pour 3 / 4 bobines.
  • Entraînement différentiel.
  • Couteau supérieur amovible.
  • Coutures droites et décoratives.
Promo : 26% moins cher !Top #4
Juki MO-654DEN Surjeteuse 3/4 Fils, Métal, Blanche, 34 x 27 x 30 cm
  • Surjeteuse Juki 2/3/4 Fils à blocs de tensions industriels
  • Différentiel ajustable, roulotté automatique 2 ou 3 fils (convertisseur fourni). Vitesse de couture : Max. 1500 tours
  • Éclairage LED plate nouvelle génération de très haute qualité
  • Réglage de pression, réglages précis des tensions de type industriel
  • Couteau supérieur escamotable, couteau inférieur à réglage automatique
Top #5
Pfaff Hobbylock 2.0 Surjeteuse
  • Pfaff hobbylock 2.0 – coudre comme un professionnel. Superbes fonctionnalités et une large sélection de piqûres. La nouvelle surjeteuse Pfaff® HobbylockTM 2.0 est non...
  • Coutures absolument homogènes grâce au transport différentiel. Deux transporteurs dénudés d'affilée pour éviter l'exclusivité : voir les instructions pour ce t-shirt...
  • Avec 15 points pour traiter toutes vous substances rapidement et de manière professionnelle. 1300 points par minute – plus rapide et meilleure, qu'il s'agisse de...

Passionnée de coûture depuis ma plus tendre enfance, et adepte de la surjeteuse, je souhaite aujourd'hui partager cette passion au plus grand nombre au travers de ce blog ! Ayant eu l'opportunité d'utiliser une multitude de surjeteuses, j'ai décortiqué pour vous les modèles phares, vous pourrez ainsi faire le meilleur choix selon vos besoins. Merci pour votre visite et au plaisir d'échanger !

Surjeteuse