Surjeteuse Pfaff : avis, avantages, prix

La passion est interne. Il faut l’action pour l’extérioriser. Le micro confirme les artistes, le ballon confirme les joueurs et la plume confirme les écrivains. Pour ceux qui sont alors épris de la couture, il leur faut de la machine à coudre. Aujourd’hui, plusieurs entreprises essaient de mettre à la disposition des passionnés les fruits de leur inspiration. Il existe donc maintes formes de ces machines notamment la surjeteuse Pfaff que nous vous invitons à découvrir.

Pfaff Hobbylock 2.0 Surjeteuse
  • Pfaff hobbylock 2.0 – coudre comme un professionnel. Superbes fonctionnalités et une large sélection de piqûres. La nouvelle surjeteuse Pfaff® HobbylockTM 2.0 est non...
  • Coutures absolument homogènes grâce au transport différentiel. Deux transporteurs dénudés d'affilée pour éviter l'exclusivité : voir les instructions pour ce t-shirt...
  • Avec 15 points pour traiter toutes vous substances rapidement et de manière professionnelle. 1300 points par minute – plus rapide et meilleure, qu'il s'agisse de...

Qu’est-ce qu’une machine à coudre ?

Il s’agit d’un outil qui permet de faire un tissage linéaire en prenant appui sur une pile de tissus. Ou encore sur une pile de cuir ou de n’importe autre quel matériau souple. C’est un instrument usité pour réunir des tissus, éviter qu’un tissu ne s’effiloche, c’est-à-dire surfiler. Il favorise donc l’assemblage des tissus et empêche leur effilochement.

Il sert aussi à réunir une pile de tissus à plat  et concilier des points en fonction d’un motif donné.  Il faut noter que la machine à coudre est d’usage dans plusieurs domaines de la vie notamment domestiques, industriels où l’on manipule des cuirs ou des textiles et artisanaux. L’instrument fait partie des outils mécaniques domestiques les plus populaires.

Surjeteuse Pfaff

Les premières machines à coudre sont apparues au XIXème siècle et sont mécaniques et manuelles à la fois. Ce sont des outils qui permettent juste le crochet des métiers à tricots pour le point de chainette, ensuite la navette des métiers à tisser pour le point noué. La navette sera remplacée au XXème siècle par la canette oscillante et bien rotative.

 Aujourd’hui, nous avons la version plus améliorée comme des machines électroniques qui font appel à l’électronique : un surjeteuse de la marque Singer. Depuis les années 50 donc, il faut dire que la barre d’aiguilles des machines à coudre domestiques tout l’entrainement sont conçus électroniquement.

La surjeteuse, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un type spécial de machine à coudre. Cet instrument permet de piquer, de couper et de surfiler un ou deux tissus, ceci, en une seule opération.  Cela devient  une tâche plus aisée parce que vous pouvez à la fois assembler les tissus et effectuer les finitions.

A ce niveau, le principal pont usité est bien le point de chainette. Il faut  notifier que ce fut le premier point mécanisé par Barthélemy Thimonnier. Les coutures qui sont effectuées sont donc élastiques. Elles sont aussi adaptées aux tissus modernes comme le lycra, le jersey etc.

Il est important de préciser qu’il existe une différence entre la surjeteuse et la machine à coudre. Oui ! La surjeteuse, contrairement à la machine à coudre, possède bien deux aiguilles, et en fonction des modèles, utilises deux à cinq bobines de fils concomitamment.

Elle peut bien, c’est-à-dire une bonne surjeteuse pour coudre, remplacer la machine à coudre, juste qu’elle ne favorise pas la réalisation des points de piqûres simples, c’est-a-dire un point droit. Cependant, elle permet  d’assembler plus rapidement les tissus, sans une nécessité de surfilage. Pfaff est une grande marque de la conception de ces instruments.

La machine à coudre et la surjeteuse sont donc deux outils indépendants l’un de l’autre et possède des capacités complètements différentes. La machine à coudre est indispensable pour la couture tout comme les retouches sur les vêtements. Elle peut aussi coudre les tissus.

Elle dispose aussi d’une grande diversité de points de couture qui favorisent l’enjolivement des créations. Seulement qu’elle ne peut, à l’inverse de la surjeteuse, assembler les tissus fin ou encore flexible entre eux. Elle aura du mal face aux tissus comme la soie ou encore les matières micro-fibre.

Pfaff, c’est quoi ?

Il faut noter que c’est un fabricant de machine à coudre. Il appartient au groupe SVP Worldwide tout comme Singer et Husqvarna Viking. L’histoire de cette marque a débuté avec un entrepreneur en herbe nommé Georg Michael Pfaff. Il faut noter qu’au départ, c’est un luthier qui s’est spécialisé dans la conception des instruments de musique à vent. Il a un petit atelier du côté de Kaiserslautern en Allemagne.

 En ce temps, la révolution industrielle fait du bruit et commence à menacer son commerce. Il décide donc en 1862 de diversifier son activité pour résister à la concurrence. C’est ainsi qu’il s’intéresse à la couture et transforme son nom Pfaff en une marque de machine à coudre. Il sonde le terrain et identifie les besoins de sa communauté.

Il lance alors la conception de sa première machine à coudre. Il recrute des artisans et monte une entreprise spécialisée dans la couture. Il propose des machines à coudre aux allures rudimentaires, mais fiables pour les usines de textiles et les fortunés. Il connait un succès considérable.

Il apprend que l’on développe l’industrie de la couture en Outre-Atlantique. Il envoie donc son fils à New-York pour s’enquérir des nouvelles technologies présentées à l’Exposition mondiale de l’industrie. Le fils revient avec un tas de connaissances sur les nouvelles technologies développées dans la conception des machines à coudre.

Le fils va prendre la tête de l’entreprise après sa mort en 1893. En 1954, la 5 000 000ème machine à coudre sort de l’usine Pfaff. Les années 70 et 80 sont marqué es par le véritable lancement de nouvelles gammes. Pfaff est rachetée en 1997 par la firme chinoise Grande Holdings Ltd.

Quelles sont les gammes de surjeteuse de Pfaff ?

Surjeteuse Pfaff

Pfaff est une grande marque spécialisée dans la conception des machines à coudre.  L’entreprise propose de gammes diverses de la machine. Il y a de ces instruments qui sont conçus pour les débutants et les couturiers de niveau intermédiaires. Ces derniers pourront compter sur l’enfile-aiguille intégré qui constitue un grand avantage.

En effet, il suffit juste de tenir le fil et de tirer le levier pour faire un enfilage sans accrocs. Ici, la largeur de point est bien réglable jusqu’à 6 mm. Il existe également des pied-de-biche qui permettent d’aller le plus loin possible pour explorer divers styles de couture. Aussi, l’éclairage LED favorise une bonne visibilité sur le plan de travail et les ouvrages.  Un capot rigide permet de protéger la machine pendant le transport.

Par ailleurs, il y a aussi de ces instruments conçus par  Pfaff  et qui sont plus avancés. Ce sont des outils pensés pour une utilisation intensive. Ce qui étend davantage le champ des possibles en offrant une vaste gamme de 70 points pour une largeur maximale de 7 mm. Ici, l’utilisateur peut réaliser des réglettes de bouton, des lettres, des patchworks, des points etc.

 Il peut laisser s’exprimer son imagination et sa créativité  grâce au système exclusif IDTTM développé spécialement pour Pfaff. L’écran LED ici favorise un bon réglage de la zone de travail tout comme la visualisation de l’ensemble des paramètres de fonctionnement de l’appareil. La taille compacte et le poids réduit de ces instruments facilitent leur déplacement.

Outres ces outils, Pfaff propose encore de hautes gammes. Oui ! Il y a de ces appareils, ces machines à coudre qui font l’unanimité de leurs utilisateurs. Ces instruments font vraiment fort avec 136 types de points. Incroyable, mais vrai. Il y a des points utilitaires, élastiques et même décoratifs.

L’utilisateur peut aussi compter sur un enfile-aiguille de qualité, un grand écran tactile avec une interface intuitive et des fonctionnalités impressionnantes. Le crochet rotatif est d’une précision fascinante. Le presseur différentiel, car réglable et l’aiguille peut prendre 29 positions différentes.  Ces machines sont livrées avec six pied-de-biche divers.

Il y a le standard, le point fantaisie 1A et 21, le pied pour ourlet invisible, le pied pour fermeture à glissière et le pied pour boutonnière en une étape. Ce sont des machines de grandes performances, des instruments qui ne peuvent rougir dans un atelier textile.

Quelles sont les caractéristiques de la surjeteuse Pfaff et comment fonctionne-telle ?

La surjeteuse Pfaff se montre particulièrement complète et résistante. Elle vous permet de travailler avec 2,3 ou 4 fils. Elle vous laisse donc vraiment le choix au niveau de ce que vous pouvez réaliser avec.

Elle se montre capable d’effectuer plusieurs points différents. Comme caractéristiques technique et accessoires livrés par Pfaff, il y a un pied standard qui permet de monter sur la machine à coudre. Ensuite, un rond de feutrine, cinq canettes, un cordon et une pédale. Vous avez aussi un pied fermeture à glissière, un pied ourlet invisible et deux pieds pour faire des points fantaisie.

Il y a également un pied pour boutonnière qui est automatique. Un tournevis qui est adapté à la machine, un outil multi-usage pour le dépannage de l’appareil en cas de pannes techniques. Deux bobines  et une broche, un décout-vite avec sa brosse, un étui d’aiguilles et enfin un capot très rigide pour protéger l’appareil pendant le transport.

La surjeteuse est pourvue en elle-même de maintes fonctionnalités. Son bras libre favorise la réalisation des coutures simples au niveau des poignets de vos vêtements par exemple. Elle permet avec son coupe-fil de surjeter et de couper  le moindre tissu en un temps record. Elle est aussi équipée de différents pieds pour varier les effets.

Elle est équipée d’une housse pour la protéger de la poussière, de l’huile pour bien la lustrer, une pince pour mieux enfiler les fils ainsi qu’une brosse anti-peluches pour la réalisation de vos créations. De plus, elle a une garantie de cinq ans. Votre surjeteuse vous permet d’effectuer divers points et différentes finitions.

Pour cela, en fonction de ce que vous voulez, vous devez la régler. Vous pouvez donc ajuster la tension du fil en fonction de l’effet voulu. Vous pouvez par exemple la régler et la mettre en mode surfilage 4 fils, en mode roulotte pour vos ourlets. A ce niveau, vous devez vous servir du cadran de la surjeteuse et de ses divers boutons de pression. Il est possible de choisir aussi ses aiguilles en fonction du tissu à travailler.

En effet, il faut noter que chaque tissu nécessite un type d’aiguille en particulier. Ce n’est qu’une fois bien enfilée et aussi bien réglée que votre machine pourra vous aider à effectuer des opérations ou confectionner vos articles et aussi, à travailler tous vos tissus sensibles ou délicats. La surjeteuse est une machine à coudre très appréciée à cause de son utilisation très simple.

Tout est conçu pour faciliter la tâche aux débutants comme aux professionnels. En ce qui concerne le prix, on sait que pour une machine à coudre, plus on met en met, plus on a quelque chose de bonne qualité.

Toutefois, déjà avec 300 €, on peut avoir une surjeteuse avec laquelle s’amuser. Les prix varient en fonction des modèles  et des gammes. Vous en trouverez à 350, 600, 700 €. La surjeteuse Pfaff est fiable, résistante et vous permet d’exprimer votre talent et toute votre imagination.

Pfaff Hobbylock 2.0 Surjeteuse
  • Pfaff hobbylock 2.0 – coudre comme un professionnel. Superbes fonctionnalités et une large sélection de piqûres. La nouvelle surjeteuse Pfaff® HobbylockTM 2.0 est non...
  • Coutures absolument homogènes grâce au transport différentiel. Deux transporteurs dénudés d'affilée pour éviter l'exclusivité : voir les instructions pour ce t-shirt...
  • Avec 15 points pour traiter toutes vous substances rapidement et de manière professionnelle. 1300 points par minute – plus rapide et meilleure, qu'il s'agisse de...

Passionnée de coûture depuis ma plus tendre enfance, et adepte de la surjeteuse, je souhaite aujourd'hui partager cette passion au plus grand nombre au travers de ce blog ! Ayant eu l'opportunité d'utiliser une multitude de surjeteuses, j'ai décortiqué pour vous les modèles phares, vous pourrez ainsi faire le meilleur choix selon vos besoins. Merci pour votre visite et au plaisir d'échanger !

Surjeteuse